MAIRIE DE MAURIAC
Place Georges Pompidou
BP 59
15200 MAURIAC

Tél : 04 71 68 01 85
Fax : 04 71 68 06 38
Histoire et patrimoine

Mauriac...

«  C’est une ville paysanne

Où l’on entend parler patois

Mais qui, parmi ses humbles toits

Tel un fin bijou dans un écrin de basane

Cache une église d’autrefois

Une antique perle romane »

 Arsène Vermenouze 

Un peu d'histoire

L’histoire de Mauriac remonte à une époque fort lointaine, la ville est l’une des plus anciennes cités du Cantal, née il y a environ 2000 ans. Une présence gallo-romaine est attestée par la découverte de nombreux vestiges. Mais son histoire jaillit dès le 6ème siècle à travers la légende, celle de Théodechilde et de l’apparition qu’elle a eue, dans les forêts sauvages environnantes, de la Vierge entourée d’une lionne et de ses lionceaux. Quelle ville n’a pas sa légende ? Son souhait fut alors d’édifier en ce lieu un sanctuaire dédié à la vierge et rattaché à l’abbaye de Saint-Pierre-le-Vif de Sens dans l’Yonne.

C’est au 9ème siècle que la ville prend son essor autour du monastère Saint-Pierre de Mauriac, de statut royal. La cité devient alors un important centre de pèlerinages attirant les foules (Saint-Mary, Notre-Dame…).La ville connaît trois périodes de fortifications et au fil des siècles s’urbanise ; quatre portes ferment la cité, la porte Saint-Georges, la porte Saint-Mary, la porte Saint-Jean, la porte Saint-Thomas.

Au cours des 11ème et 12ème siècles, l’église Notre-Dame est construite, le monastère s’agrandit avec l’édification de l’église abbatiale et du doyenné. Les deux églises sont séparées par le cimetière situé à l’emplacement même de la Place G. Pompidou actuelle où se trouvait également une halle aux grains. Par un édit (1472) de Louis XI, la foire Saint-Mary est instaurée, fierté locale et besoin économique ;  huit foires fixes, et deux marchés hebdomadaires ont lieu sur la ville, Mauriac se développe.

Du 17ème au 19ème siècles, Mauriac, capitale du nord Cantal devient le siège des institutions publiques préfigurant ainsi la mairie, construite par Pierre-Joseph Grasset maire de Mauriac (1811 - 1826 et 1831 - 1848), la sous-préfecture actuelle, ancien hôtel privé, après qu’au 16ème ait été créé un des premiers collèges de jésuites de France (collège royal).

L’histoire de Mauriac est passionnante, démontrant comment cette cité a su surmonter la violence de ses périodes d’invasion, des guerres de religion à la Révolution en se reconstruisant malgré les déchirements temporels, et se relevant toujours plus forte.

Monastère Saint-Pierre
Basilique Notre Dame des Miracles
Maisons centre ancien
Sous-préfecture